Conservatoire Musique Danse Theatre Espace membres
Accueil > Conservatoire > Relations internationales > Actualités internationales > 
CONSERVATOIRE
Partager Partager sur twitter
Partager sur myspace
imprimer la page IMPRIMER LA PAGE

A LA UNE ...

MUSIQUEUROPE 2013-2014 EN AVANT !

Depuis 2012, le projet musiquEurope réunit le Conservatoire National Supérieur Musique et Danse de Lyon ainsi que le Conservatoire à Rayonnement régional de Lyon et les membres de l'EUNIC (European National Institutes for Culture) pour des concerts autour des compositeurs européens.

À Lyon, l'EUNIC est constitué du Goethe-Institut, de l'Instituto Cervantes, de l'Istituto Italiano di Cultura, de l'Alliance Française, de l'Instituto Camões et du British Council. Ce réseau encourage ses membres à se retrouver autour de projets, à partager et échanger des idées et à construire des relations interculturelles partout dans le monde.

EUNIC est un itinéraire permanent vers d'autres cultures, d'autres traditions, d'autres habitudes, un itinéraire vers l'autre en général pour mieux comprendre son identité tout en la questionnant. musiquEurope cherche à inviter le public à participer à ce voyage à travers les différentes cultures par le biais de la musique qui a toujours su dépasser les frontières. Tous les quatrièmes mardis du mois de septembre 2012 au mois de juin 2013 ont donc été consacrés à cet itinéraire. Itinéraire entre les répertoires, car les étudiants des deux conservatoires jouent chaque concert avec la seule contrainte de présenter au moins trois compositeurs européens. Itinéraire de lieux, comme les concerts ne sont jamais donnés au même endroit. Itinéraire des pays européens, car les concerts sont accueillis dans les Instituts culturels de l'EUNIC à Lyon. Le programme se renouvèle cette année encore.
C'est un chemin musical européen qui permet aux spectateurs de rencontrer l'autre aux frontières des cultures européennes, pour devenir le temps d'un soir des Européens étrangers à eux-mêmes.

CONSERVATOIRE SUPERIEUR DE BEYROUTH

Dans le cadre des actions internationales du Grand Lyon, le Conservatoire de Lyon a initié un partenariat avec son homologue libanais, le Conservatoire Supérieur de Musique de Beyrouth, institution prestigieuse au Proche Orient (plus de 5000 élèves) qui a formé nombre de grands solistes internationaux.
Lire la suite (...)

 

Novembre 2012 :

CONGRES AEC SAINT-PETERSBOURG

Malmo1 Comme membre de l’AEC (Association Européenne des Conservatoires), le Conservatoire de Lyon a participé à son congrès annuel, du 9 au 12 novembre derniers à Saint Petersbourg (Russie). Les travaux de la journée thématique étaient consacrés à l’éthique du musicien face aux enjeux de la crise économique et aux révolutions technologiques. De nouveaux contacts, devant déboucher sur des conventions de partenariat, ont été pris avec les conservatoires de Saint Petersboug et Yerevan (Arménie).

 

TOURNEE ALGERIENNE

Malmo1 Malmo2 Du 2 au 10 novembre 2012 l’orchestre à cordes « Formation Spécialisée aux métiers d’orchestre » du Conservatoire a effectué une tournée triomphale en Algérie, invité par les Instituts Français et à l’initiative, plus particulièrement, de l’Institut Français d’Annaba, avec lequel le Conservatoire a tissé des liens au cours de l’année précédente. Cette tournée comportait 6 concerts donnés dans 6 villes différentes de l’Algérie : Tlemcen, Oran, Alger, Skikda, Annaba et Constantine. C’est donc toute la côte algérienne d’ouest en est, du Maroc à la Tunisie que notre orchestre a sillonné à un rythme soutenu.
Le programme varié (Piazzolla, Grieg, Bartók, Sarasate,…) a été ovationné par un large public : environ 2500 personnes ont réservé à notre orchestre un accueil enthousiaste et chaleureux. Nos musiciens ont porté à travers l’Algérie le savoir faire du CRR, salué par la presse nationale algérienne, et ont pu nouer des contacts avec un public francophile, demandeur de culture et d’échanges.
Harassés mais la tête pleine de souvenirs nos musiciens sont rentrés à Lyon… avec l’envie de repartir au plus vite pour continuer cette belle aventure.
Ce sera chose faite en 2013 avec un riche programme d’échange ...

 

Juin 2012 :

PROGRAMME ERASMUS

Malmo1 Liés par un agrément bilatéral dans le cadre de la charte Erasmus, les conservatoires de Lyon et « Niccolo Paganini » de Genova (Gènes) ont initié un partenariat artistique sous l’égide du programme SUONA FRANCESE / SUONA ITALIANO qui permet de valoriser les patrimoines musicaux de nos deux pays. Un groupe de musique de chambre a partagé un programme de musique française, sous la conduite de César Ognibene et Massimo Lauricella, Au Conservatoire de Genova, le 1er juin 2012 ; Le 6 décembre, génois et lyonnais se retrouveront dans la capitale des Gaules pour un concert de musique italienne.

Le conservatoire de Lyon reçoit par ailleurs un jeune professeur de harpe, Chiara Carossa, pour un stage d’un semestre dans le cadre du programme européen "Working With Music."

 

Juin 2012 :

PARTEBNARIAT FRANCO-ISRAËLIEN

Malmo1 Le conservatoire a reçu du 18 juin au 22 juin une délégation d’acteurs de la ville de Beer-Shev’a (Israël), jumelée avec Lyon, composée des directeurs de l’orchestre symphonique, du Palais de la Culture et de l’Académie de théâtre et du Ballet. La rencontre a été axée autour des projets d’échanges entre ces institutions et les différents départements pédagogiques du Conservatoire.  

 

Avril 2012 :

HELENEHOLMS GYMNASIUM DE MALMÖ  

Après l’accueil, en mars dernier, des étudiants du Heleneholms Gymnasium de Malmö, pour la préparation d’un concert de musique de chambre « mixte », réunissant instrumentistes et chanteuse de Suède et de Lyon, c’était au tour des musiciens lyonnais de se rendre à Malmö, du 9 au 13 avril dernier. Retrouvant leurs partenaires et amis suédois ils ont donné deux concerts : dans les magnifiques salons de l’Hôtel de Ville de Malmö, et au sein de l’Académie de Musique, institution d’enseignement artistique supérieure Ce fut précisément l’occasion de nouer des liens avec l’Académie, qui complèteront et enrichiront ce partenariat avec les établissements d’enseignement musical de la plus septentrionale des grandes métropoles suédoises.
Malmo1 Malmo2 Malmo3

Mars 2012 :  

HELENEHOLMS GYMNASIUM DE MALMÖ

Actualités internationnales Du 2 au 9 mars, étudiants et enseignants du Heleneholms Gymnasium sont reçus au Conservatoire.
Tout au long de leur séjour, les jeunes suédois intégrent un programme de musique de chambre avec les classes de Hugues SOUALHAT et Yannick CALLIER. L'échange aboutissant à un concert franco-suédois le 7 mars, salle Debussy. Le "match retour" aura lieu du 9 au 13 avril, les étudiants français seront accueillis à Malmö et découvriront le Heleneholms Gymnasium, une école de musique ouverte à la diversité musicale, alliant tradition et modernité, mais surtout qui est connectée au plus grand ensemble universitaire de Scandinavie, l'Université de Lund.

UNIVERSITY OF MINNESOTA

Le Conservatoire de Lyon est partenaire de l'UMD (University of Minnesota Duluth) aux Etats-Unis avec laquelle il a signé une convention d'échanges pédagogiques et artistiques. Il accueille, du 5 au 8 mars 2012, trois représentants de cette institution prestigieuse : William PAYNE, doyen de la faculté des arts et responsable du département théâtre, comédien et metteur en scène ; Theodore SCHOEN, clarinettiste et responsable des études musicales et Ryan FRANE, pianiste, responsable du département Jazz ; pour une rencontre avec les étudiants et les enseignants du Conservatoire de Lyon.

 


Février 2012 :

COOPERATION CULTURELLE FRANCE/ALGERIE

Le groupe Inlakesh à l'institut culturel d'Annaba L'Institut français d'Annaba (Algérie)a invité le Conservatoire de Lyon à un partenariat et s'est proposé de recevoir chaque année une ou plusieurs de nos formations. Premier acte de cette collaboration : un concert de Jazz avec le groupe « Inlakesh » le jeudi 16 février 2012 à Annaba. Les trois musiciens étaient accompagnés par le Chargé des Relations Internationales pour planifier les programmes suivants. C'est la première fois que le Conservatoire de Lyon se produisait en Algérie, après le Maroc et la Tunisie.
Le groupe Inlakesh en concert

Quatrième ville d'Algérie avec une communauté urbaine de plus de 600 000 habitants, Annaba, l'ancienne Hippone numide et romaine, dont Saint Augustin fut l'évêque, possède un Institut Français très actif. Il avait invité un groupe de jazz, swing et musique du monde, du conservatoire : INLAKESH. Les quatre jeunes musiciens ont donné deux concerts, l'un à Skikda devant un public de près de 700 personnes et l'autre à l'Institut Français d'Annaba. Ces deux concerts ont été autant de rencontres émouvantes entre les jeunes français et leur public algérien, conquis et chaleureux. Au passage, INLAKESH a même établi le record de fréquentation pour un groupe de musiciens français en Algérie ! De nombreux projets sont à l'étude et d'autres groupes de jeunes instrumentistes, danseurs ou comédiens du conservatoire de Lyon prendront prochainement le chemin de l'Algérie !

A lire : article de Latitude France sur la coopération culturelle à Annaba

Janvier 2012 :

Conservatorio « G.B.Martini » de Bologne (ITALIE)

Du 23 au 27 janvier 2012, le conservatoire de Lyon a accueilli son premier professeur étranger en mobilité d'enseignement Erasmus : Piero BONAGURI, maître de la guitare italienne et professeur au Conservatorio « G.B.Martini » de Bologne a enseigné les étudiants de son homologue lyonnais, Jesus CASTRO-BALBI qui se rendra à Bologne du 7 au 11 mai prochains. Piero Bonaguri a également rencontré les élèves guitaristes de tous les niveaux et donné un récital public, rendant un double hommage à la musique pour guitare italienne et à Andrès Segovia. Une expérience très enrichissante pour les étudiants comme pour leurs enseignants.

Novembre 2011 :

CONGRES ANNUEL DE L'AEC A VALENCE

Conservatorio di Valencia

Le Congrès annuel de l'Association Européenne des Conservatoires et Ecoles de musique (AEC) s'est tenu au Conservatorio Nacional Superior « Joaquin Rodrigo » de Valencia (Espagne) du 10 au 12 novembre derniers.

La thématique de cette rencontre était cette année consacrée à la place des Conservatoires dans la société et à leur nécessaire ouverture à de nouveaux publics.

A l'issue de l'Assemblée Générale de l'AEC, le samedi 12 novembre, Xavier Jacquelin, responsable des Relations Internationales, a présenté aux congressistes deux projets internationaux pilotés par le Conservatoire de Lyon : L'Académie de Fourvière et les Rencontres Internationales de la Percussion, Tapages, qui se tiendront à Lyon au printemps 2013.

Le congrès 2012 se tiendra à la mi-novembre à Saint Pétersbourg (Russie) et aura pour thème : L'intégrité de l'artiste.


    
Valencia

Programme du congès 2011

VISITE A LYON DU CONSERVATOIRE POPULAIRE DE GENEVE :

Ce mercredi 16 novembre, le Conservatoire de Lyon recevait une délégation du Conservatoire populaire de Genève venue en observation du cycle découverte mis en place en 2010. Plus d'information sur le cycle

Octobre 2011 :

ERASMUS : une nouvelle convention dans le cadre des échanges a été signée avec la Hochschule für Musik de Würzburg (Allemagne).

VISITE D'IRENE TASSEMBEDO AU DEPARTEMENT DANSE

Irène Tassembedo en studio avec les élèves du Conservatoire de Lyon

Danseuse, chorégraphe, fondatrice du Ballet National du Burkina Faso, directrice de l’EDIT et véritable icône de la danse en Afrique, Irène Tassembedo rencontrait les classes de danse du Conservatoire de Lyon.

Son passage a semblé réjouir les jeunes danseurs qui découvraient quelques bases de la danse afro-contemporaine : en photos ici

Septembre 2011 :

LE CONSERVATOIRE DE LYON AU BURKINA FASO

A l'initiative du Grand Lyon et de la CGPME, une délégation lyonnaise s'est rendue à Ouagadougou, du 19 au 22 septembre dernier.
Alain Jacquon avec le directeur de l’  Le Conservatoire, représenté par Alain JACQUON, son directeur, Nathalie MELLET, directrice adjointe et Xavier JACQUELIN, chargé des Relations Internationales, a pu ainsi rencontrer les principaux acteurs de cette » capitale culturelle de l'Afrique », dans les domaines de la musique, de la danse et du théâtre, que ce soit dans les secteurs de la diffusion et de l'enseignement. Le Conservatoire a en outre participé à une table ronde organisée par le secrétaire général du Ministre de la Culture, Jean-Claude DIOMA et a été reçu, avec l'ensemble de la délégation lyonnaise par le premier ministre burkinabé, Luc Adolphe TIAO. De nombreuses pistes de coopération, en partenariat avec l'Institut Culturel Français, ont été évoquées et des projets communs verront bientôt le jour.
Alain JACQUON avec Jules YAMEOGO, directeur de l'INFAC(Institut National de Formation Artistique et Culturelle)
Ouagadougou  Ouagadougou  Ouagadougou

et aussi : une nouvelle convention signée avec le Conservatorio « GIOVANNI BATTISTA MARTINI » de Bologna (Italie)

Août 2011 :

Nouvelles conventions dans le cadre des échanges Erasmus signées avec :

Juillet 2011 :

Académie de Fourvière 

Le Conservatoire accueille l'Académie Internationale de Musique du 19 au 28 juillet 2011.

L'Académie a pour objectif de promouvoir la rencontre de jeunes artistes musiciens et d'artistes et pédagogues confirmés. Un moment de partage et d'échange s'organisera dans un esprit de convivialité autour de cours, de classes de maître et de concerts donnés par les étudiants et les professeurs dans toute la ville, et permettra à chaque jeune musicien de se situer et de bénéficier, dans la préparation de ses prochaines échéances artistiques ou professionnelles, de conseils éclairés.

L'Académie de Fourvière réunit cette année : Nadine Denize (chant), Laetitia Bougnol (accompagnement piano), Jean Lenert et José Alvarez (violon), Cyrille Tricoire (violoncelle), Igor Lasko, Roland Pröll et Alain Jacquon (piano).

+ d'infos sur www.academiedefourviere.com

Mai 2011 :

Nouvelles conventions dans le cadre des échanges Erasmus signées avec :

 

Aoste De l'autre coté des Alpes, à Aoste, la SFOM () développe, grâce à une équipe jeune et dynamique, un projet pédagogique très innovant dans le paysage de l'enseignement musical transalpin, en direction, notamment, des tous jeunes enfants (de 0 à 3 ans) et des jeunes ou adultes en situation de handicap.
Les 20 et 21 mai derniers, Alain Jacquon, Nathalie Mellet et Xavier Jacquelin ont été à la rencontre de Efisio Blanc, directeur de la SFOM, et de son adjoint, Marco Giovinazzo, professeur de percussions renommé.
Les deux institutions ont jeté les bases d'un partenariat : le 21 juin prochain la classe de percussions de la SFOM participera à la Batucada des mille, et au printemps 2012, les deux chœurs d'enfants réaliseront un échange et se produiront en concert à Lyon et à Aoste. D'autres projets sont à l'étude, mettant à profit les compétences spécifiques de nos partenaires italiens.
Duluth

Dans le cadre de la convention signée entre le conservatoire de Lyon et le département des arts de l'Université du Minnesota Duluth (UMD), nous avions accueilli trois professeurs de cette université américaine : Jefferson CAMPBELL (bassoniste), Gene KOSHINSKI (percussionniste) et Tracy LIPKE-PERRY (pianiste et accompagnatrice). Ils avaient donné un concert le 14 janvier à la salle Debussy et rencontré étudiants et enseignants lors de master class.
Du 30 avril au 8 mai derniers, Xavier JACQUELIN, responsable des relations internationales, Martine LEGRAS, administratrice et Jean-Luc RIMEY-MEILLE, professeur de percussion (qui a donné une master class et un concert dans le magnifique Weber Concert Hall), se sont rendus à Duluth, petite ville sur les rives du Lac Supérieur, au nord des Etats-Unis, siège de l'UMD .Ils y ont rencontré le doyen, William PAYNE, et le responsable du département musique, Theodore SCHOEN, ainsi que la plupart des responsables de départements pour évoquer des actions concrètes intéressant les deux établissements.

Dès l'année universitaire 2011/2012, deux étudiants du département jazz du conservatoire de Lyon iront passer un semestre dans le Minnesota et profiteront ainsi des nombreuses activités (dont un important festival de jazz) offertes par ce campus de 12 000 étudiants au total. En juin 2012, Jack BOWMAN, doyen honoraire et chef d'orchestre, sera invité à diriger à Lyon l'orchestre symphonique du conservatoire.

Mars/ avril 2011 :

Deux nouveaux établissements ont signé un accord bilatéral avec notre établissement:

  • L'Académie de Musique d'Ignaz PaderewskiI de Poznan (Pologne) > www.amuz.edu.pl
  • L'Université de Musique Frédéric Chopin de Varsovie (Pologne)

Février 2011 :

ipew International Percussion Week
L’Ensemble de percussions du Conservatoire de Lyon, OrKestrA Percussions, sous la direction de Jean-Luc Rimey-Meille, a été invité à participer à la 8ème IPEW (International Percussion Week) qui s’est tenue à Bjelovar (Croatie), du 20 au 22 janvier dernier. Ce festival, organisé par Igor Lesnik, charismatique professeur de percussion de l’Académie de Musique de Zagreb, rassemblait des ensembles et solistes de Hongrie, Taiwan, Croatie et des Etats-Unis. En marge de l’IPEW, Xavier Jacquelin, chargé des relations internationales a rencontré son homologue à l’Académie de Musique de Zagreb afin d’envisager des projets futurs entre nos deux établissements.
L'IPEW en photos

 

Janvier 2011 :

L'agence culturelle de la Commission Européenne a récemment validé la candidature du Conservatoire de Lyon à l'obtention de la Charte Universitaire ERASMUS. Le Conservatoire intègre donc officiellement le programme d'échange européen dès 2011. Le dispositif permet de favoriser la mobilité étudiante et enseignante en Europe tout améliorant la qualité des échanges, de même qu'il encourage et renforce la coopération multilatérale entre établissements d'enseignement artistique déjà engagée auprès de partenaires européens.

Des conventions bilatérales (Bilateral Agreements) dans le cadre de la charte Universitaire Erasmus viennent d'être signées ou sont en cours de signature avec les établissement suivants :

  • Institut für Musik der Fachhochschule Osnabrück (Allemagne)
  • Musik-Akademie der Stadt Basel (Suisse)
  • Conservatorio Superior de Musica « Rafael Orozco » de Cordobà (Espagne)
  • Conservatorio statale di musica « Giuseppe Nicolini » de Piacenza (Italie)
  • Conservatorio statale di musica « Giuseppe Martucci » de Salerno (Italie)

Xavier Jacquelin, coordinateur Erasmus, est l'interlocuteur des élèves et enseignants souhaitant plus d'informations sur la mise en place progressive de ce programme.

Octobre-novembre 2010 :

Hauko Wessel et Roland Pröll, tous deux musiciens à la carrière internationale et enseignants à l'Institut für Musik der Fachhoschule Osnabrück (Allemagne) étaient accueillis en résidence au Conservatoire dans le cadre d'un programme d'échange.

Deux concerts étaient organisés salle Debussy, au Conservatoire, à l'occasion de leur venue à Lyon :

Brahms, Schumann, Scriabine
Récital de Piano de Roland Pröll
[ Mercredi 24 novembre ]

Schumann, Mozart,  Beethoven, Schubert
Hauko Wessel , violon et Roland Pröll, piano
[ Jeudi 25 novembre ]

Courant octobre, le Conservatoire de Lyon a également reçu une délégation de l'Instituto Musicale della Valle d'Aosta dans le cadre d'un projet d'échange d'étudiants et professeurs. Deux axes de travail communs aux établissements ont d'ores et déjà été retenus pour l'année à venir : la pédagogie comparée autour de l'apprentissage musical à destination des très jeunes enfants et l'association des classes de percussion pour les projets Xenakis (Aoste) et Batucada des Mille (Fête de la musique - Lyon).

Par ailleurs, le Conservatoire a participé à son premier congrès en tant que membre de l'Association Européenne des Conservatoires organisé début novembre à Varsovie (Pologne). Le congrès 2011 a fait le point sur les différents chantiers en cours : avancement de la mise en place du processus de Bologne sur la mobilité des étudiants et des jeunes professionnels de la musique, sur la formation des professeurs d'instruments et de chant et sur la recherche dans les conservatoires européens. La journée de réflexion et d'échanges du vendredi 5 novembre a par ailleurs été consacrée à un sujet d'actualité brûlant : la pérennité des conservatoires dans le contexte de la crise économique et de la baisse des fonds publics dans la plupart des pays.

Eté 2010 :

Le Conservatoire de Lyon a accueilli l'Académie Internationale de Musique de Lyon du 3 au 10 août 2010

+ d'infos sur l'Académie

 

concert à Malmö

Une délégation lyonnaise accueillie à l'Heleneolms Gymnasium de Malmö

L'école de musique de Malmö, l'Heleneolms Gymnasium, est connectée au plus grand ensemble universitaire de Scandinavie, l’université de Lund. Avec un système de spécialisation proposé aux élèves dès la 3e dans la spécialité "Arts", sa principale mission est de dispenser une formation musicale de haute qualité et de préparer aux métiers de la musique, enseignant, compositeur, concertiste… Après un bac à 19ans, les élèves intègrent l'Académie de musique à l'université. Ouverte à la diversité musicale, elle allie tradition et modernité. Le choix de disciplines qu’elle propose confirme cette tendance : chant, piano, instruments d’orchestre, dans un répertoire classique, baroque, jazz ou rock. Son éclectisme se traduit aussi par le nombre important de partenariats qu’elle entretient avec les conservatoires et écoles de musique dans le monde entier comme récemment avec le Conservatoire de Lyon.

Une convention entre nos deux établisssements, bénéficiant d'une subvention européenne, prévoit les échanges suivants :

  • Février 2011 : 4 à 5 étudiants de Malmö sont intégrés à un groupe franco-suédois pour participer à un programme de musique de chambre d'une semaine aboutissant à un concert. 
  • Avril/Mai 2011 : "match retour", ce sont les étudiants français qui sont accueillis à Malmö
  • Juin 2011 : le clarinettiste, Carl Johann Stjernstrom (Université de Malmö) et l'altiste David Kim (Oregon)seront reçus par l'orchestre de Jean Lenert au Conservatoire de Lyon
Malmö
Malmö

Mai/Juin 2010 :

 

 

 

 

Institut für Musik  (Fachhochschule d’Osnabrück) Institut für Musik  (Fachhochschule d’Osnabrück) Institut für Musik  (Fachhochschule d’Osnabrück) Institut für Musik  (Fachhochschule d’Osnabrück) 

Mai 2010 :

Alain Jacquon, le directeur du Conservatoire, et Xavier Jacquelin, responsable des relations internationales, se sont rendus à l'Institut für Musik (Fachhochschule ) d'Osnabrück du 21 au 25 avril 2010, afin de préciser les conditions de partenariat entre les deux établissements. Ils ont rencontré Rauko WESSEL , Directeur, et Roland PROLL, Responsable du département Piano, et ont bâti un projet basé sur quatre points principaux :

- Echange d'enseignants dans le cadre de masterclasses ou de rencontres professionnelles.
- Accueil d'étudiants pour un ou deux semestres d'études
- Echange de concerts- Possibilité de partenariats groupés sur plusieurs établissements européens.

A l'issue de ces discussions, le conservatoire de Lyon accueillera dès la prochaine rentée deux étudiants d'Osnaebruck pour un semestre d'études. Une délégation d'enseignants allemands sera accueillie en Novembre prochain et donnera lieu à l'organisation de conférences stylistiques et de masterclasses. Enfin, des enseignants du Conservatoire de Lyon seront invités lors de séminaires pédagogiques à Osnabrück.

Le Conservatoire de Lyon se réjouit de la mise en place de ce partenariat qui s'annonce actif et sympathique, et qui sera prochainement acté par la signature d'une convention.

http://www.ifm.fh-osnabrueck.de/

Avril 2010 :

Le Conservatoire a accueilli, du 6 au 8 avril, une délégation de l'Université de Musique de Malmö (Suède), conduite par l'un de ses enseignants, le clarinettiste, Carl Johann Stjernstrom. Une convention de partenariat devrait être signée entre les deux établissements.

Mars 2010 :

Kathleen Timmony, Directrice, et Line Binette, Directrice du secteur professionnel de l'École de Danse du Québec ont visité le Conservatoire. Il s'agissait d'évaluer les perspectives d'échanges entre le département danse et cette école, accueillant plus de 1000 élèves de 3 à 70 ans pour une pratique de loisir ou une professionnalisation.
http://www.ecolededansedequebec.qc.ca/

Février 2010 :

Le Conservatoire de Lyon a reçu le directeur de Institut für Musik (Fachhochschule - Allemagne ) le 2 février dernier afin de rédiger une convention de partenariat entre les deux établissements et d'établir un protocole d'échanges d'étudiants et d'enseignants, prochainement renforcé par le dispositif ERASMUS.

AEC  

Novembre 2009 >> Congrès annuel de l’AEC
Une délégation du Conservatoire de Lyon conduite par son directeur, Alain Jacquon, se rend à Maastricht début novembre pour participer au congrès annuel de l’Association Européenne des Conservatoires. L'adhésion du Conservatoire de Lyon à l’AEC s’inscrit dans un projet d’échanges et de partenariats internationaux prochainement soutenus, entre autres, par le programme ERASMUS.

Au lendemain de la clôture du congrès de l'Association Européenne des Conservatoires qui s'est tenu à Maastricht, et dont l'assemblée générale a validé l'admission du Conservatoire de Lyon, il convient peut-être de revenir sur les raisons qui ont motivé la candidature du Conservatoire et sur les perspectives qu'elle apporte.

Un contexte en pleine évolution

La déclaration européenne de Bologne, qui jette les bases d'une harmonisation des enseignements artistiques a profondément bouleversé le paysage européen de l'enseignement musical et chorégraphique. La mise en place progressive du système LMD (Licence Master Doctorat) dans l'ensemble de la Communauté a pour objectif de permettre à terme une lisibilité d'ensemble des formations dispensées en Europe.

En France, l'évolution imposée par ce texte est plus importante et compliquée que dans les autres pays européens, du fait de la spécificité de notre tutelle, indépendante du Ministère de l'Education.

La conséquence très pragmatique de cet état de fait est que, d'ores et déjà, la circulation et la validation des études des étudiants musiciens et danseurs sont une réalité naturelle en Europe, mais débute seulement pour nos étudiants français.

A titre d'exemple, le conservatoire de Maastricht où se tenait le dernier congrès accueille actuellement 65% d'étudiants étrangers.

La mise en place complexe dans notre pays d'un système d'enseignement basé sur l'organisation LMD provoque de nombreux débats, et va probablement prendre encore quelques années.

La diversité des moyens et des objectifs

La réunion, dans un lieu et dans un temps donné, de plus de 200 directeurs d'établissements, représentant eux mêmes autant de traditions d'enseignement et de cultures différentes, est évidemment un moment réjouissant et qui donne lieu à des débats et des discussions passionnantes. Ces discussions mettent en perspective les points forts et faibles de notre propre système d'enseignement. Il est ainsi apparu clairement, au fil des journées et des interventions de ce congrès, que les priorités développées en France depuis plusieurs années : prise en compte du rôle social de l'éducation artistique, sa valeur comme outil d'intégration, rôle des Conservatoires comme pôle culturel de la Cité, réflexion sur l'adéquation des moyens aux débouchés professionnels, par exemple, nous donnent une expertise enviable dans ces domaines, alors que nos voisins ont par contre développé d'autres outils pédagogiques et une réflexion pragmatique sur l'éducation artistique des très jeunes enfants, la recherche appliquée dans les études instrumentales, la valorisation des pratiques d'ensemble (dont le manque d'intérêt de nos étudiants semble bien être ce qui s'apparente à une malédiction française), le rapprochement pratique des contenus pédagogiques techniques et d'érudition, etc...

Pourtant il est frappant de constater que cette diversité montre aussi une grande convergence de travail entre les établissements, dès lors que les objectifs purement artistiques des contenus sont abordés.

Des perspectives à conforter

Au delà des contacts personnels et des possibilités de mobilité des étudiants et des professeurs ,  c'est donc aussi une réflexion sur la pertinence de nos évolutions, un regard sur d'autres expériences organisationnelles et pédagogiques, une perspective plus synthétique sur le paysage international de l'enseignement que notre souhait de participer aux travaux de l'AEC permettra à terme. Le Conservatoire portera prochainement sa candidature pour une inscription au programme ERASMUS, qui devrait encore faciliter cette convergence.

Alain Jacquon

De gauche à droite : Alfred HERZOG (Président de la FFEM), Ghassan YAMINE (Directeur de l'Ecole Ghassan YAMINE à Beyrouth) et Alain JACQUON (Directeur du Conservatoire de Lyon).

 

Collaboration Franc / Israélienne 

 
 
   
 
 
Contact  /  Infos pratiques  /  Plan du site  /  Mentions légales  /  Newsletter  /  Accessibilité  /  Flux RSS  /  DuoNET